Balagne Corsica

L'Aria propose un stage de formation théâtrale, avec pour thème : Les fondamentaux du théâtre dirigé par Valérie Forestier

Ce stage propose aux indécis, aux débutants, aux déçus, aux frileux de (re)franchir le pas et d’explorer les fondamentaux : respirer, articuler, être au présent, à l’écoute, et surtout s’amuser. En parcourant certaines scènes de Molière, choisies par chacun ou proposées par l’intervenant, nous aurons à coeur la prise de conscience et l’abolition du jugement, pour (re)nouer avec le plus grand fondamental du théâtre : prendre du plaisir.
Venir marcher sur le plateau, dire, se réapproprier ce qui nous appartient. Parler, de nos vies, avoir peur, et puis, par le collectif, redevenir « je », s’exprimer, respirer, bouger, sentir, imaginer, jouer, être ensemble dans la joie, le plaisir et l’invention. Faire du théâtre.

Objectifs de la formations :
– apprendre (ou revisiter) les fondamentaux : respirer / articuler / se déplacer / éveiller sa conscience, sa présence / jouer avec son corps / dépasser ses peurs
– Jouer ça veut dire quoi ? Joue-t-on seulement pour le spectateur ou aussi pour soi? Est-ce que jouer c’est faire semblant ? C’est mentir ? Ou au contraire, jouer trouve-t-il son fondement dans la vérité ,
– Apprendre à suivre son intuition se débarrasser de la volonté de production, d’efficacité
– Se faire plaisir : trouver le plaisir de jouer, sans jugement, dans l’amusement et le plaisir de la création artistique
– Etat de découverte et d’appropriation/ éradication des peurs et du jugement pour découvrir ses possibilités

Contenu et déroulé :
3h d’échauffement, travail collectif, entraînement de l’imagination à travers des exercices physiques, sensoriels et/ou respiratoires ludiques qui préparent au jeu: avec la prise de conscience que l’échauffement est déjà une forme de représentation et une clef d’entrée pour la suite du travail

4h de travail sur le texte, l’espace, la représentation, dans une mise en conditions de répétition et création de spectacle: travail de l’évocation, du jeu, contournement des contraintes pour favoriser la création (comment éviter d’ avoir le texte en main sans avoir le temps de l’apprentissage?), apprentissage de et par l’erreur, travail choral qui permet de trouver sa place dans la proposition collective.

Méthode(s) utilisée(s) :
Travail du corps : prise de conscience de l’implication du corps, de la signification du mouvement comme déclencheur et traducteur du jeu, prise de conscience de nos intuitions physiques instinctives.
Voix, texte et respiration : technique de diction, prise en charge du texte à travers différents registres, travail sur le son, la rythmique et l’élargissement, prise de conscience de la respiration, de ses transformations, et de son impact sur l’interprétation et l’état du comédien.
Entraînement de l’imagination : grâce à des exercices d’imagination, comme les enfants en perpétuel état de découverte et de création, nous entraînons le cerveau à croire aux jeux auxquels il joue – le texte, comme le corps, devient lui aussi un appui sensoriel pour l’imagination.
Les méthodes décrites ici font l’objet d’exercices d’échauffement en début de journée et leur traduction dans un travail de répétition permet leur mise en application immédiate. Par ailleurs et toujours grâce à cette mise en situation, nous ferons appel à d’autres techniques à mêmes d’aider notre travail (manipulation d’objets, marionnettes, masques etc.)

Tarifs

Tarif unique : 475 € (Formation - hébergement - restauration).


Cotisation de 25€ à l'Aria en supplément.

Infos

  • Période d'ouverture

    Du lundi 22 au samedi 27 octobre 2018.

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés