On ne peut pas rêver mieux pour célébrer la fête de la journée de la femme !
Fille de Jacques Higelin poète, chanteur, musicien et comédien qu’on ne présente plus, Izia rayonne de talent. En 10 ans à peine, elle enchaîne les succès au cinéma comme sur scène avec une voix rock bien à elle qui lui a valu dès son premier album éponyme en 2009 le Graal des Victoires de la Musique.
Aujourd’hui, avec son album « citadelle », elle rend hommage à Calvi, à l’amitié, à sa famille !

Il y a de l’amicizia dans Izia

A 14 ans, elle participe au festival du Vent de Calvi. Pourquoi Calvi nous direz-vous ? C’est là que le mot amicizia y a pris son sens… Son père Jacques, ami des Kerefoff propriétaires du haut-lieu des nuits calvaises « Chez Tao », choisit l’un des fils de la famille, comme parrain de la progéniture nommée Izia … Et voilà le lien est fait avec la cité de Colomb et sa citadelle; il est désormais fraternel et indéfectible !

La musique… en héritage !

Ce visage angélique a vu le jour en 1990. Fille de Jacques Higelin, Izïa, est la sœur d’Arthur H et de Kên. Très jeune, à 14 ans, elle se produit déjà sur la scène du Cabaret sauvage avec l’une de ses compositions. Excusez du peu mais… à 16 ans seulement, elle fait la première partie du concert d’Iggy Pop à Paris !
Puis vient l’heure des albums…
Le premier opus éponyme, « Izia », sort en 2009 et sera primé aux Victoires de la Musique l’année suivante comme l’album rock de l’année. En 2011 c’est au tour de l’album, « So Much Trouble » d’être récompensé en devenant disque d’or.

Quand le cinéma lui fait les yeux doux…

Puis, repérée par le 7ème Art, elle se voit offrir le rôle de l’héroïne dans le film « Mauvaise fille » du réalisateur Patrick Mille. Grâce à ce rôle, Izïa remporte le César du meilleur espoir féminin en 2013. L’année suivante, elle sera de nouveau à l’affiche du film « Samba » aux côtés d’Omar Sy et Charlotte Gainsbourg. Très récemment, elle a aussi incarné Camille Claudel dans RODIN, aux côtés du monstre sacré Vincent Lindon.

…Calvi lui sourit !

Dans « Citadelle« , son dernier album, la chanteuse au grain de voix solaire, sort totalement de son univers musical très rock. Les tonalités se font plus douces et on y entend l’hommage pudique et discret qu’elle rend à son père. Quant au choix du titre de l’album – « Citadelle » – et celui d’un des titres –  » Calvi  » – c’est un hommage à son enfance, aux rires et aux souvenirs qui y sont rattachés. Quel meilleur terrain de jeux qu’une forteresse les pieds dans l’eau ?

Merci à Izia de porter Calvi dans son cœur et de chanter notre ville avec autant de talent et de modernité !
Calvi a ainsi deux icônes Izia et la Citadelle, et croyez-le, aucune des deux ne vous laissera indifférent !

Album Citadelle Izia higelin ©Lou Escobar
Album « Citadelle » Izia Higelin ©Lou Escobar