Balagne Corsica

Mausoleo ... La forêt profonde Mausoleo du Giussani est l'un des plus petits et des plus anciens villages du département de la Haute-Corse.

Mausoleo est situé dans la vallée du Giussani, à l'orée des forêts de Tartagine et de Melaja, et sous le Mont Padro, neuvième plus haut sommet de l'île.
Le chroniqueur corse Giovanni della Grossa affirme que Mausoléo a été bâti environ deux siècles avant Jésus-Christ par une horde espagnole, fanatique du Roi Mausol, pourchassée de Tolède (Capitale de l’Espagne à l’époque), ce deux siècles avant Jésus Christ. Ce groupe de personnes s’établit deux cent mètres plus bas que le village actuel. La légende dit « que ce n’est qu’au plus profond de la vallée du Giussani, au lieu-dit Piana al mulinu, qu’ils trouvèrent la paix et la tranquillité ». D'après Antoine Fabiani-Antonelli, ancien maire du village, certains historiens l’auraient appelé « Mausoléo vechju ». Il n'existe aucun vestige apparent dans un site il est vrai fortement travaillé au cours des siècles. Mais, le lieu indiqué défierait les critères habituels d'occupation de l'espace et semble peu propice à un habitat permanent. Il n'en est pas de même pour le rocher A Cima, situé en amont, sur lequel nous reviendrons : sa position stratégique remarquable est toute indiquée pour concentrer un habitat ancien.
En tous les cas, le groupe aurait été rejoint quelques siècles plus tard par les habitants de San Giovanni,lieu-dit et siège de l'église piévane situé sur le territoire d'Olmi Cappella. Ils quittèrent ce lieu pour des raisons encore inconnues et emmenèrent avec eux la statue du patron de leur paroisse, Saint Jean-Baptiste . Les autres villages de la Pieve du Ghjunsani (Olmi-Cappella, Pioggiola et Vallica) ne furent créés que par la suite, seules les communautés de Cadigliana et de San Giovanni existaient déjà.
Mausoléo fut dès le XVIe siècle le chef lieu de la Pieve. Jusqu'en 1811, les villages actuels constituèrent le canton de Padro. Puis, il devint le canton d’Olmi Cappella jusqu’en 1975, et enfin celui de Belgodère.
A. Giudicelli précise dans sa monographie, que l'Église de San Giovanni était restée encore longtemps l'église paroissiale de MAUSOLEO avec résidence du Pievano. En contrebas, dans un défilé des plus pittoresque, coule un ruisseau longé par une voie romaine qui accède au Castello I Mori, à des ponts génois, à des vieux moulins, et aboutit à la maison forestière de Tartagine. Ce chemin qui relie également le Giunssani à Asco est balisé par le Parc Naturel Régional et très fréquenté par les randonneurs. Au lieu-dit A Cima, qui était à l’époque une véritable place forte; sur ce rocher, on peut y voir “la pierre branlante”; une énorme pierre de plus de 3 tonnes en équilibre précaire semble avoir été déposée par l’homme.. Un mini canyon de 300 mètres de long, un torrent qui aboutit au vieux moulin, aux ponts génois, ...Ces ouvrages se trouvent sur l'itinéraire d'étroits sentiers de transhumance qui autrefois, étaient empruntés par les bergers niolins pour se rendre avec leur troupeau en Balagne ou dans le Filosorma, en passant notamment, par Asco et Bocca di Laggiarello, la maison forestière de Tartagine et Bocca di Tartagine, ou encore Pioggiola, Bocca di Croce d'Olu et au-delà. Un sentier franchit la rivière Melaja, qui prend sa source au pied du Monte Grosso, ouvre une voie d'accès vers le sommet pour ensuite redescendre sur Calenzana.
Au nord, sur la commune de Pioggiola, sont deux autres ponts génois (de Forcili et d'Avarozia) dans la portion du sentier entre Mausoléo et Pioggiola.

Prestations

  • Visites

    • Visite individuelle :
    • Visite groupe :
  • Langues parlées

    • Français

À savoir

  • Autres informations

    A ne pas manquer L’église San Salvatore construite au XVIe siècle. Une statue de Saint Jean-Baptiste en bois d’olivier, portée en procession chaque 24 juin. La Mairie: en bordure de route et attenante à l'église San-Salvadore, est l'ancienne chapelle de la confrérie Santa Croce. Le Monolithe: Au milieu du village, sur un petit mont appelé Cima, se trouve une pierre branlante qui pèse plus de 3 tonnes, qu'un homme seul pourrait faire bouger. U Ponte Tartagine Melaja: situé sur la rivière Melaja, « à cheval » sur Mausoléo et Asco. La forêt domaniale de Tartagine-Melaja que se partagent les communes d'Olmi-Cappella et de Mausoléo, est classée en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique. Pont de l'Alzello: situé sur le ruisseau éponyme, au nord du village. Il permet de relier Mausoléo à Olmi-Cappella. Pont du Francioni: situé au fond de la vallée encaissée du Francioni. Castello I Mori Aghja: Aire de battage. Pagliaghju: Toit en encorbellement. E fune: Cordage poils de chèvre.

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés