Balagne Corsica

Urtaca... L'élégance architecturale d'un « village balcon » qui regarde fièrement la vallée de l'Ostriconi

Le village d'Urtaca est un « village balcon » de la vallée de l'Ostriconi, anciennement Pieve de San Andria, le plus au Nord des trois villages surplombant le cours d'eau. Frontalier de la région du Nebbiu mais séparé par un cordon montagneux ce village est situé en Balagne. Construit sur les hauteurs, à flanc de montagne, afin de voir l'arrivée des envahisseurs barbaresques, ses habitants vivent regroupés au village dans un bloc homogène composé de 2 grands quartiers : U Tricellu e A Poggiola. Il y a très peu d'habitations en plaine. Le village est ancien, au centre du vieux quartier dit U Tricellu, se trouve l'église paroissiale de l'Annonciation ainsi que la mairie. Entouré de sommets et proche du désert des Agriates, le village d’Urtaca bénéficie d’une situation exceptionnelle, et domine la vallée de l’Ostriconi.
À un kilomètre au nord du village, se trouve la punta di Castiglione (559 m). Castiglione se traduisant par village fortifié, ce nom significatif semble prouver, comme dans d'autres communes de l'île, l'existence autrefois en ce lieu d'un village fortifié. Au XIème siècle, la pieve d'Ostricone était un bien des marquis de Massa di Corsica. Leur part s'étendait sur tout l'« En-Deçà-des-Monts ». Les marquis de Massa sont les descendants du marquis Alberto qui, au XIème siècle, aurait chassé les Sarrasins de Rome et contribué à la défense de la Corse. Bien que leur château de San Colombano ait été incendié par le peuple, les révolutions populaires du XVe siècle ne ruinèrent pas leurs privilèges féodaux. Ils firent des donations aux églises, ne conservant que le château de San Colombano réparé ou reconstruit.
Au XVIème siècle Urtaca s'écrivait Artacha. Vers 1520, Artacha, Lama, Novella, Cruscani, Pochina, Palasia, Spelonche étaient les lieux habités de la pieve religieuse d'Ostricone.
Le village a gardé son architecture traditionnelle, et son église possède un ancien oratoire. Une messe a lieu tous les ans à la chapelle San Nicolau, de style roman, qui était autrefois l’église paroissiale. A propos de Saint Nicolas, on raconte au village une curieuse légende. : les villageois, il y a longtemps, décidèrent de faire sculpter en Italie une statue du saint. La commande arriva au port de Bastia, comme convenu. La même nuit, l’entrepôt prit feu, et tout le monde conclut que la statue avait disparu. On la retrouva plus tard, intacte, au milieu des cendres, et les Bastiais voulurent la garder pour eux, mais les habitants d’Urtaca descendirent en nombres et elle fut rapidement transportée à la chapelle d’Urtaca, où l’on peut toujours la voir. Les Bastiais baptisèrent le lieu où la menuiserie pris feu Place Saint Nicolas.
L'agriculture et l'élevage de bovins demeurent la principale source de revenus. Après les essais infructueux de plantations d'amandiers, des plantations nouvelles d'oliviers sont apparues dans le paysage. Les bovins sont visibles partout dans le paysage, dans le maquis, quelquefois en bordure de route. Malgré les arrêtés interdisant la divagation du bétail et les clôtures mises en place, des bovins sont encore visibles en bordure de la voie rapide. De tragiques accidents, nombreux dans un récent passé, causés par des animaux en divagation, se produisent encore.


Les sentiers de randonnées accessibles depuis le village nous font parcourir une montagne chargée de vestiges anciens, de moulins à farine à force hydraulique le long de la rivière « da Gargalagna », de menhirs et d’un baptistère au col de San Pancrazio.

Prestations

  • Visites

    • Visite individuelle :
    • Visite groupe :
  • Langues parlées

    • Français

À savoir

  • Autres informations

    A ne pas manquer Chapelle Saint-Nicolas (San Nicolau) située à l'entrée du village. L'Église de l’Annunziata : au centre du vieux quartier "U Tricello", construite en 1640. Deux fois par an, début août et le 6 décembre, la statue de Saint Nicolas, est portée en procession. Chapelle Sant'Andria : ruinée. Baptistère : à Bocca di San Pancrazio. Monument aux morts : érigé à côté de l'église de l'Annonciation. Moulin de Capprettacio : situé en bordure du fiume di Gargalagna, en amont du village. Fontaines : nombreuses en montagne.

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés