Balagne Corsica

Vallica ... Les vertus de la rivière Ce beau village médiéval, situé dans la vallée de la Tartagine à 800 m d’altitude, a su garder son caractère et son architecture typique.

Village situé dans la vallée de la Tartagine, Vallica (en langue Corse se dit "A Vallica"), est une des 4 communes du Giunssani (avec Mausoleo, Olmi-Cappella, et Pioggiola), un canton situé entre la vallée d'Asco et la Balagne (Haute-Corse).
Faisant partie du P.N.R.C (Parc Naturel et Régional de Corse) ainsi que de NATURA 2000, le village est situé à 800 mètres d'altitude sur un plateau orienté plein sud face à un site panoramique comportant en partant de l'Est et en allant vers l'Ouest :Les aiguilles de Popolasca, A Testa A Mora, U Capu Biancu, U Monte Padru (2395m, 2ème montagne de Corse après le Monte Cintu), U Monte Corona, U Capu à a Dente, U Monte Grossu, U San Parteu : une chaîne de montagnes de toute beauté qui assure un panorama exceptionnel. Le passage de la rivière Tartagine sur la commune forme le site classé par NATURA 2000 d'où des possibilités de baignade en eau douce dans des piscines naturelles ainsi que la visite du pont Romain.
Le village médiéval aux habitations regroupées a été construit plein Sud comme les autres villages du Giunssani. Les maisons délabrées, ruinées sont nombreuses, laissant apparaître leurs structures en pierre et terre locales, et des ouvertures sans menuiserie. Certaines portent encore sur leur façade l'année de leur construction. D'autres sont rénovées. Il n'y a aucun commerce à Vallica. La municipalité gère des appartements communaux qu'elle a récemment aménagés au village (deux sont situés dans l'ancien presbytère).
Royaume naturel haut perché, coupé du reste du monde, le Jussani a été dans le passé l'un des secteurs les plus peuplés de Balagne. La commune de Vallica porte encore des traces d'une lointaine occupation romaine notamment avec le pont romain sur la Tartagine. La microrégion était protégée par une chaîne de postes de guet qui communiquaient entre eux par feux en cas d'invasion. L'un d'eux se trouvaient sur la commune de Vallica. Il s'agit de l'ancien fort de La Cima, à l'est du village, dont il ne reste que des vestiges.
L’environnement naturel du village fait le bonheur des amoureux de la nature qui peuvent s’adonner aux joies de la baignade en eau douce dans des piscines naturelles, proches d’anciens moulins et d’un pont romain (l’un des quatre derniers en Corse). Le village de Vallica est également un départ de sentiers de promenade et randonnée vers les villages alentours.
L'ancienne confrérie San Ghjacumu de Vallica a disparu en 1995, en même temps que les anciennes confréries Santa Croce de Pioggiola, Sant’Antone Abbate d’Olmi-Cappella et Santa Croce de Mausoleo. La confrérie San Parteu qui en est l'héritière a été officialisée le 12 mai 1995 à Pioggiola lors de la fête de Saint-Pancrace. L'ancien four à pain au centre du village est le dernier lieu de rencontre social de la commune comptant seulement 40 habitants, tous âgés.

Prestations

  • Visites

    • Visite individuelle :
    • Visite groupe :
  • Langues parlées

    • Français

À savoir

  • Autres informations

    A ne pas manquer L’église Santa Maria di a Natività: de style baroque, remplace depuis 1833 l’église San Quilicus datant du XIIIème siècle. Poste de Guet « U Forte di A cima »: ce fort médiéval est accessible à pied uniquement. Le site offre un panorama splendide. Pont romain: Il est situé à la confluence de la rivière Tartagine et le ruisseau d'Alzone . Un sentier balisé orange part au bas du village et mène au pont Le lavoir rénové. Les forêts de Tartagine et de Melaghja.

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés