Calvi, la magnifique !

La pureté de ses eaux, la richesse de son patrimoine ainsi que celle de son histoire, vous présentent Calvi comme un grain de beauté dans l’île de beauté. Nous vous invitons donc à découvrir ce petit coin de paradis qui se love au nord-ouest de la Corse.

De ses ruelles à sa citadelle…

Le plus remarquable est, sans nul doute, le spectacle offert par sa majestueuse citadelle génoise. Tel un écrin posé sur l’eau, elle regarde au loin les massifs enneigés du Monte Grossu qui reflètent leur ombre sur la mer. Puis, si vous flânez dans les ruelles étroites de la ville, épiceries fines, boutiques de créateurs corses, de beauté, de bien-être et terrasses de restaurants vous attendent sous la protection de Sainte Marie. Elles vous promettent des rencontres atypiques autant qu’inoubliables !

De sa marina à sa longue plage de sable fin…

Au pied de l’imposant édifice génois, les bateaux des pêcheurs et des plaisanciers s’amarrent à la marine colorée. A quelques pas de là mais toujours en centre-ville, se trouve sa longue plage de sable fin et d’un blanc immaculé. Elle est frangée d’une pinède que vous pouvez longer par la passerelle en bois qui la borde. Après votre baignade et votre cure de soleil, cette oasis de verdure vous promet alors des coins d’ombre ressourçants.

Panoramas d’exception…

A présent, promenez-vous sur la route du bord de mer, en direction de Galeria. Tout d’abord, c’est la Revellata, avec ses rochers imposants, son phare et ses plages intimistes qui s’offrira à votre regard. Ensuite, si vous empruntez la petite route qui grimpe à gauche, sur les hauteurs de la colline, vous arriverez à l’endroit préféré des calvais… Notre Dame de la Serra. Certes, c’est avant tout un lieu de culte et de pèlerinage. Mais, la chapelle et son sanctuaire vous offrent, en plus, le plus beau panorama sur Calvi et les montagnes alentours.

D’illustres personnages en héritage…

De Christophe Colomb à Napoléon …

Un hôtel, une avenue, une statue… Calvi la belle se dresse fièrement en Balagne et porte en elle, tout l’héritage de Christophe Colomb. A vrai dire, les preuves historiques sur le lieu de naissance du grand navigateur restent floues, mais, au fond… peu importe. Les calvais sont tout de même fiers de montrer leur attachement à cet épisode de l’histoire… leur histoire. Prenez maintenant la direction de la citadelle, pour y voir, notamment, la ruine de la maison qui abritait, autrefois, la famille Culombu.

Par ailleurs, un autre grand nom vient s’ajouter aux illustres personnages historiques de la ville, celui de Napoléon Bonaparte. Laurent Giubega, son parrain, et sa maison dans la citadelle, mais également son neveu le Prince Pierre et son célèbre château, ont ainsi  permis à Calvi d’entrer dans le cercle très fermé des Cités Napoléoniennes Européennes.

Calvi, toujours fidèle…

Cependant, ses vraies lettres de noblesse ont été données à la ville par Gênes. C’est à travers sa devise, « Civitas Calvi Semper Fidelis », que Calvi a  voulu prouver sa fidélité à la sérénissime république. En raison de cette loyauté, la ville se dressa, tout d’abord, contre Pise. Ensuite, durant le siège de Calvi de 1794, elle lutta aussi contre la Grande Révolte des Corses de Pascal Paoli . Et c’est alors que la cité génoise fît la rencontre du célèbre Amiral Nelson … ou plutôt l’inverse d’ailleurs !

Travel happy, blog voyage, Calvi, cette cité médiévale capitale de la Balagne, connue pour sa célèbre citadelle génoise du 13ème siècle construite sur un promontoire rocheux depuis lequel on peut profiter au sommet d’une belle vue à 360° sur la ville, sûrement l’une des plus belles villes de Corse.