A l’ombre des châtaigniers de Pioggiola

 

Sentier du patrimoine de Forcili en Balagne

Devant l’immensité des montagnes du Ghjunsani qui vous entourent, prenez le chemin qui vous mènera en contrebas vers le ruisseau de Forcili.

Votre balade commence ici. Vous verrez se rapprocher la forêt du Ghjunsani et les petites habitations de l’ancien village de Forcili. Serpentez entre les maisons, fontaines du petit hameau. Ecoutez ! En contrebas, le murmure du ruisseau vous invite à entrer en profondeur dans cette nature verdoyante.

Suivez les pierres, vestiges des anciens murs, qui vous mèneront vers u ponte à i purcili, le pont génois face à vous, qui enjambe le ruisseau de Forcili. Vous entrez enfin dans la forêt de châtaigniers. Au fil de votre balade, appréciez le frais de leur ombre avec pour seul bruit le bruissement de l’eau.

Voyez ces murs anciens qui façonnent votre chemin. Ils sont la trace des anciennes terres agricoles du Ghjunsani. La châtaigneraie était, autrefois, l’une des ressources du Ghjunsani, pour preuve, ces châtaigniers aux troncs épaissis par les effets des greffes. Le spectacle n’est pas seulement dans les arbres, ouvrez les yeux vers ces fleurs et plantes qui vous guident dans la montagne. Le mariage harmonieux du mauve et  jaune des crocus, la touche duveteuse de l’hellébore de Corse, ou le rouge du petit houx, donneront de la lumière dans ce paysage montagnard.

La rivière revient vers vous. Passez la passerelle de bois et arrêtez vous un peu plus loin au petit portail en bois. Ouvrez-le et foulez cette terre où vous trouverez en face de vous l’un des plus vieux chênes de la région. Son tronc sinueux et creux est un véritable enchantement pour les grands et les petits. Et si vous vous laissez retrouver votre âme d’enfant, les chevaux viendront certainement vous dire bonjour et réclamer une ou deux caresses.

Sentier du patrimoine de Forcili en BalagneLe périple  touche à sa fin, au fil de ces murets où  viennent se coucher certains châtaigniers. Vous y découvrirez les aghje, ces aires où, autrefois, les habitants y battaient le blé.

Il est l’heure de sortir de ce monde où le temps semble s’être arrêté. Reprenez la route qui vous ramènera au point de départ. Là-haut, un petit banc vous attend. Prenez le temps de vous y asseoir et de regarder de nouveau ce panorama splendide qui s’offre à vous.