Balagne Corsica

Lumio consacre une foire au pain, cet aliment de base des hommes qui est à lui seul une invitation au partage

Le pain ... petite histoire

Le pain constitue notre aliment de base, en Corse comme partout ailleurs.

Hommes et femmes ont consacré une importante partie de leur temps à sa fabrication.

En Corse, on utilisait le blé, le maïs, le seigle et l'orge pour le préparer.

U pane di granellu (pain de céréales) était très apprécié mais dans notre région où la culture du blé était difficile, on avait coutume de mélanger la farine de blé avec celle de châtaignes.

U pane pisticcinu (ou pane castagninu) était lui, entièrement fait avec de la farine de châtaignes et, contrairement au pain de blé, se conservait peu de temps.

Les femmes faisaient leur pain et le cuisait une fois par semaine, le samedi ; la veille, elles tamisaient la farine pour en séparer le son et la recueillait la maie (a meria).

La cuisson du pane casanu (se faisait dans le four familial lorsqu'on en avait un, dans le cas contraire, on se rendait au fornu di campana (four des cloches), ainsi appelé parce qu'il se trouvait souvent adossé à l'église, près du clocher.

A tour de rôle, les familles y faisaient cuire leur pain en bavardant. Le four était ainsi à la fois un instrument vital et un lieu de vie et de convivialité.

Tarifs

Accès libre.

Infos

  • Période d'ouverture

    Du 01/08 au 15/08, tous les jours. Dates à confirmer.
    Tous les ans mi-août.

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés