Le maquis a parfumé la mer…

C’est aux portes de la belle cité de Calvi, que vous pourrez admirer la presqu’île de la Revellata, promontoire rocheux bordé de plages et de criques intimistes et sauvages. Aussi, ses falaises spectaculaires représentent  un élément minéral unique  de Balagne.

Plus qu’un espace préservé, la Revellata est avant tout un lieu d’histoire comme en témoignent, par exemple, les ruines de la maison du Prince Pierre-Napoléon Bonaparte. D’ailleurs, les premières traces d’occupation humaine remontent même au néolithique. Aussi, les murs de pierres sèches que vous trouverez sur votre chemin sont la preuve d’un passé également agricole de la presqu’île.

Un cap, une péninsule ? oui, et un refuge aussi…

La Revellata est, par ailleurs, un haut lieu de la biodiversité en raison de ses habitats rocheux qui constituent un abri pour la faune et la flore.

En effet, falaises maritimes et côtes rocheuses regorgent d’espèces végétales rares, endémiques et protégées comme l’Armeria Soleirolii. A présent, prenez le temps de lever les yeux au ciel. Vous pourrez ainsi admirer le vol des espèces remarquables qui ont trouvé refuge dans ce site de toute beauté. Balbuzards pêcheurs, cormorans huppés… et goélands rythmeront votre promenade dans ce lieu préservé. Jusque dans les années soixante, un des derniers groupes de phoques moines de Corse avait même élu domicile dans une des grottes. Les calvais l’ont donc surnommé “la grotte des veaux marins”.