Dépaysement garanti !

Au nord ouest de la Corse, entre Calvi et Porto, il est une presqu’île sauvage, d’abord envoûtante puis mystérieuse, qui s’avance dans la mer… la Réserve Naturelle de Scandola.

Un panorama d’exception…

Scandola s’étend sur 900 hectares terrestres et 1000 hectares marins, englobant également la presqu’île de Girolata et son village. Ce que vous verrez, tout d’abord, de cet imposant massif de porphyre (roche magmatique) seront ses falaises pourpre et or. Façonnées ainsi par les assauts du vent et le mouvement perpétuel de l’eau, elles vous offrent leurs formes souvent curieuses telles des sculptures. Selon votre imagination, elles vous feront penser à une personne, un animal et à bien d’autres curiosités frôlant le légendaire .

Les bleus de la mer et les verts de la végétation unis au rouge intense de la roche déploient à présent leur palette exceptionnelle de couleurs et vous offrent alors un paysage merveilleux… presque surnaturel.

Un seul credo… protection !

La sauvegarde de cet environnement est, avant tout, assurée par un éloignement de la ville. D’autre part, la totale interdiction de pêcher, plonger… ou camper contribue largement à sa protection. Par conséquent l’équilibre y est parfaitement maintenu et ce, comme nulle part ailleurs en Méditerranée. En 1983, sa préservation exceptionnelle lui a d’ailleurs valu son inscription au patrimoine mondial par l’UNESCO.

L’abri de milliers d’espèces animales…

Voilà pourquoi quelques milliers d’espèces animales ont finalement pu trouver refuge dans la Scandola. Ainsi, sangliers, reptiles, renards… et amphibiens se partagent ce territoire. Une chauve-souris surnommée le « molosse » (puisque c’est la plus grande d’Europe) y a aussi élu domicile. Parmi les autres espèces, aigle royal, faucon pèlerin, balbuzard… et goélands viennent également nicher sur les falaises.

Puis, il y a la vie marine… plus secrète mais tout aussi captivante. Elle de compose notamment de nombreux mollusques, coraux, herbiers de posidonie… et de 243 espèces de poissons déjà recensées. Quant aux grands mammifères, il n’est pas rare d’en croiser au large de Scandola. Les dauphins, par exemple, sont curieux et joueurs; ils aiment ainsi venir titiller la coque des bateaux et parfois même se donner en spectacle.

Une végétation exceptionnelle…

Malgré un climat sec, la végétation de la réserve est néanmoins très dense. C’est le maquis corse qui a su le mieux y trouver sa place. Suivant les endroits, ce sont essentiellement lavandes, bruyères, arbousiers, myrtes… et chênes verts qui s’accrochent à ces parois pourtant abruptes. Champignons, fougères, pins, ou encore salsepareilles complètent cependant cette végétation remarquable. Côté mer, plus de 450 sortes d’algues y seront finalement recensées.

Toutefois, sachez que pour admirer ces empiècements rocheux, la faune et la flore, vous devrez vous rendre vers Scandola à bord d’un bateau ou… à pied !

Sur les traces de Guy Ceccaldi !

Pour les plus courageux d’entre vous, (et vous êtes nombreux, on le sait !), un sentier de randonnée est également accessible. Cet itinéraire familial est donc le chemin principal et le plus direct pour rejoindre le village de Girolata. Jusqu’à sa retraite en 2014, Guy Ceccaldi, le facteur le plus connu de Corse, empruntait ce sentier chaque jour afin d’acheminer le courrier aux habitants. C’est effectivement en hommage à ce « Marathon Man » qu’on l’a surnommé « le sentier du facteur ».

Vous voilà maintenant arrivé à Girolata. Vous découvrez à présent ce paisible petit village avec, certes, de bonnes tables pour vous restaurer mais, surtout, une plage où vous pouvez enfin vous délasser !

Officiellement créée en 1975, elle fait partie intégrante du Parc Naturel Régional Corse. C’est  également la première réserve de France à protéger l’ensemble du patrimoine naturel, qu’il soit terrestre ou marin.

Comment y accéder ?

Par la mer…

Des compagnies de promenades en mer vous proposent de visiter chaque semaine ce site merveilleux et époustouflant au départ de Calvi, Porto ou encore d’Ajaccio. Si vous souhaitez louer ou utiliser votre propre bateau, nous vous rappelons qu’il y est interdit de se baigner ou de pêcher.

A pied…

Il vous suffira de rejoindre le Col de la Croix entre Calvi et Porto. Le temps de marche par le sentier du facteur est d’environ 1h45 pour l’aller et pratiquement 2h pour le retour. En terme de dénivelés -350m et +100m à l’aller et +350m et -100m au retour pour une distance d’environ 15 km.