Artisans du merveilleux …

Grimpez sur les hauteurs de la vallée de la Nervia. Un village aux maisons blondes et aux volets azur vous tend les bras : C’est Pigna.

C’est ici qu’il faut faire halte! Laissez vous charmer par ce village qui tel un phoenix a su renaître de ses cendres. Pierres et glaise se mêlent au tuf pour redonner à ce village toute sa superbe d’antan.

Garez votre voiture sur le parking, l’église paroissiale vous accueille.  A sa droite une petite construction de terre cache un grand secret. Derrière ces murs, se dissimule un auditorium. Espace de recherche, d’expérimentation, de répétition, il est devenu plus qu’un outil au service de la transmission d’une tradition musicale, il est le coeur du village.
Après quelques pas, vous voici devant A Vaccaghja ; découvrez cet ancien enclos à bétail, transformé en un amphithéâtre. Si vous faîtes partie des chanceux présents à Pigna au mois de juillet vous pourrez assister ici même au festival des voix, Festivoce.

Arpentez les ruelles et flânez dans les échoppes et les ateliers des artisans… Ceux qui ont permis la restauration de Pigna. Potier, bijoutier, luthier, graveur et épicerie fine vous font la promesse d’une rencontre. Celle de la Balagne authentique!

Ne quittez surtout pas le village sans avoir assisté au coucher du soleil depuis l’une des terrasses panoramiques. Les vins de pays et les spécialités locales vous accompagneront dans cet instant de grâce qui suspend le temps.