Merci à vous de partager votre Balagne !

Chers visiteurs, vous avez eu la gentillesse de nous laisser vos témoignages sur le blog So Balagne et c’est avec grand plaisir que nous partageons  vos souvenirs, vos expériences, vos aventures et vos découvertes avec les autres lecteurs du magazine So Balagne. En voici un extrait…

Florence Vidal vous offre ce poème

Magnifique Balagne aux couleurs contrastées !
Nature sauvage, je suis toujours émerveillée
Devant ta beauté exceptionnelle ,
Belle, rebelle et Immortelle !

Jean-Marc de Cannes (que l’on peut désormais appeler Jean-Marc de Lumio et qui adore prendre la plume pour partager avec vous sa Balagne)

Je voulais vous parler du plaisir de découvrir la Corse en toute saison et notamment l’hiver lorsque celle ci est très calme et par conséquent plus authentique !
Puisque elle est belle toute l’année et particulièrement avec un beau ciel bleu, c’est le moment d’aller visiter les charmants villages, dont certains sont très peu connus, de l’arrière pays balanin. Vous pouvez y circuler facilement, vous y garer aisément et rencontrer quelque habitant qui n’hésitera pas à vous renseigner et même prendre plaisir à vous guider !
Venant régulièrement car ayant un « pied à terre » à Lumio, c’est ce plaisir que j’aime prendre après la plage et le « bain de foule » de la saison estivale. Ainsi j’ai découvert et visité de beaux villages pendant cette période : Costa (une vraie belle surprise !), Avapessa, le hameau d’Occiglioni de Santa Reparata di Balagna, Zilia, Montegrosso et ses 3 villages Cassano, Montemaggiore et la superbe église de Lunghignano, Muro, Ville di Paraso et son riche patrimoine religieux bâti… Il y a tant de jolis villages différents à voir !
J’attends le prochain hiver et ses belles journées ensoleillées pour en découvrir d’autres et faire des photos que je prends plaisir à partager ensuite…
A bientôt !

Karine Coz

Corbara , mon nid, mon paradis, ma source d’apaisement et de sérénité.
Corbara, je t’ai connu il y a 17 ans et je ne t’ai fait aucune infidélité . Aucun été sans venir te rendre hommage car je ne peux me passer de toi.
Tu as vu mon fils grandir depuis qu’il a 4 ans et il a une fierté sans retenue de clamer qu’il passe ses vacances au sein de ton village; nous avons nos plus beaux souvenirs chez toi : des balades, des messes, des couchers de soleil, des fêtes de village, des restaurants, des voisins , des amis inoubliables, des plages dans ta marine, des footings ….
Je ne me suis jamais lassée de toi et pour couronner cet attachement que je te porte, je te suis reconnaissante d’avoir fait naître un nouvel amour . Tu as réuni deux êtres qui ne croyaient plus en Cupidon mais grâce à la magie que tu opères par ta beauté et ton authenticité, sa flèche a touché deux coeurs qui n’oublieront jamais que c’est à Corbara que les miracles sont possibles .

Corbara , mon village d’adoption, je te rendrai hommage jusqu’à mon dernier jour car tu ne m’as apporté que du bonheur .

Linda Roy

L’Île de la Beauté…, elle porte son nom sans prétention !
J’y suis actuellement pour ma dernière journée à Calvi . J’en ai fait le tour de Bastia en passant par Bavella, Bonifacio et Porto mais c’est ici, en Balagne, que mon cœur bat le plus fort. Après avoir été touchée par les chants du groupe l’Alba hier soir en l’église Saint-Jean-Baptiste dans la citadelle, je quitte la magnifique Corse pour retourner chez nous au Québec, en ayant succombé au charme de votre île, en espérant y revenir un jour !

 

Magazine so balagne - vos témoignages - Jeanmarc CannesJean-Marc de Cannes 

J’ai découvert la Corse et la Balagne en débarquant pour la 1ère fois sur cette terre au début de l’été 2004, sur conseil d’un ami et collègue originaire d’Osani. C’était parti pour 4 jours sur les routes corses pour y faire le tour (trop) rapidement en passant des nuitées en Corse du Sud puis à Corte. Après un séjour écourté à cause d’une tempête annoncée et un retour très chaotique sur le ferry, l’histoire s’est arrêtée là… Nous sommes revenus avec une amie passer une petite semaine en location chez un ami à Sant’ Ambroggio (Lumio) en mai 2011. J’ai adoré cette marina. Ce n’était pas l’été, nous sommes donc restés quelques jours en Balagne puis nous avons poussé jusqu’à Corte, voir la vallée de la Restonica. Plage et petits coups de soleil (quand même !) le matin à Bodri (Corbara) puis restes de manteau neigeux l’après midi dans la montagne, un sacré contraste !
2 ans plus tard, ce fut le coup de foudre pour moi ! Je suis parti rejoindre des amis sur place. Restant plus longtemps qu’eux, j’avais décidé de continuer mon séjour seul pour faire le grand tour en allant visiter les points les plus remarquables : Bavella, Bonifacio, les Lavezzi, Cap Corse, les belles plages de Porto Vecchio, Piana, l’Ospedale, l’Agriate… Seul à Calvi, en attendant de prendre le ferry du retour, j’en ai pleuré…incroyable ! Il m’en revient encore les larmes à l’écriture de ces lignes…
La magie avait opéré, m’intéressant à tous ces paysages, à la culture, au patrimoine bâti historique et religieux, à la gastronomie, aux musées… Je suis revenu dès l’année d’après et même deux fois cette année là. J’avais découvert Galéria par hasard lors de mon 1er séjour, je m’y arrêterai pour y séjourner chaque année désormais ! Puis retour tous les ans, étant de plus en plus attiré par cette île, élargissant les activités et les découvertes pour essayer de tout voir après repérage à l’avance avec guides et revues…
En 2016 ce sera 5 séjours ! Puis 7 fois en 2017 et 2018, venant désormais à toutes les saisons…
L’an dernier, après avoir liquidé mon 1er crédit immobilier sur le continent, il m’est venu l’idée merveilleuse de trouver un appartement en résidence secondaire sur cette belle terre de Balagne. Je m’étais donné 2 ans pour trouver… après une semaine sur place au printemps et plusieurs visites, j’ai trouvé mon bonheur : 1 appartement à Sant’ Ambroggio la veille du départ ! Le rêve…
Je m’apprête à revenir dans quelques jours dans mon petit coin de paradis, pour mon 3ème séjour en 2019 ! Une nouvelle vie a commencé et je compte m’y installer définitivement à la retraite dans quelques années…merci pour tout ! Et à très vite ici…

 

#onestcurieux … côté cartes postales

Certains de nos visiteurs ont eu la gentillesse d’accepter de nous montrer leur carte postale postale avant de l’expédier au chanceux destinataire et nous voulions partager leurs écrits avec vous !

« Chère Mamie, Je t’écris de la plage où il fait très chaud. Il y a un petit train qui passe au-dessus de la plage et il klaxonne, c’est rigolo. J’ai fait des châteaux de sable avec papa et des enfants qui étaient là aussi; ici on se fait plein d’amis. Hier on a visité des très beaux villages et on s’est arrêté chez des artisans. Ils nous ont expliqué leur travail et on a appris beaucoup de choses. Tu avais raison, ici c’est vraiment magique. »

Anaïs

« Cher Marc, Une petite carte pour te donner un avant goût de tes prochaines vacances : soleil, mer bleue, sable fin, vagues, maquis…ici le lézard que je suis est aussi heureux que l’explorateur que tu es ! Et le train : tu longes la côte avec la mer à quelques mètres des rails ; ça tremble, ça vibre, ça siffle mais quel bonheur ! Je ne t’en dirai pas plus à part dépêche-toi d’arriver ! Bises »

Maman

Clémentine 

Nous revenons de 15 jours à l’Ile-Rousse, camping des oliviers de Monticello. Du pur bonheur!! Mes enfants et moi avons des pépites dans les yeux, la corse mérite plus que tout son nom d’île de beauté!!
C’est vraiment magique et ce sera toujours notre destination. Mes parents ont fait la Corse dans tous les sens et en sont tombés «amoureux». Les corses sont des gens très très accueillants,très souriants.

Marie de l’Isère

Hier, j’ai rejoint la Corse et la Balagne par Calvi. L’arrivée en avion est unique : golfe cerclé de montagnes, plage de sable blanc, petite marine protégée par une citadelle imposante. Juste le temps de récupérer mes bagages et, 10 minutes plus tard, je sirotai une limonade sur le port de plaisance. J’ai hâte de retrouvez mon ami Félix qui m’a conseillé la Balagne. Lui préfère le calme et la fraîcheur des villages de l’arrière-pays avec ses odeurs de maquis, ses forêts…un autre monde comme il dit. J’irai voir et peut-être que l’année prochaine je ferai comme lui. Ca ne fait que 24 h que je suis arrivée et déjà, c’est sur, je reviendrai. Un conseil, venez-vous y rendre aussi !

Madame Skôvde de Suède

Je suis suédoise ; je parle un peu le français mais pas assez pour dire mes problèmes et mes questions. Alors je préfère venir ici car dans mon hôtel Napoléon à Ile-Rousse, on parle le suédois. A Calvi aussi car je crois que beaucoup de suédois sont accueillis.

Guy de Paris

Tout le monde va en Corse, moi je vais en Balagne. Peu de gens savent où c’est mais, s’ils ne me demandent pas, je ne leur dis rien. Comme je viens chaque année, j’ai pas envie qu’on soit trop non plus.

Un couple de visiteurs du Var

Nous on vient pour visiter, arpenter les sentiers en forêt, voir travailler les artisans, écouter de la musique, rencontrer des gens. Finalement, ceux qui ne viennent que pour la plage et le soleil ne voient rien et passent à côté de tout. Quel dommage !