Balagne Corsica

Découvrez la magnifique église San Tumasgiu (Saint Thomas) au coeur du village de Belgodère.

Des années 1560 à 1792, elle a été édifiée à l'emplacement d'une première église fondée en 1269 par Andrea Malaspina. Les peintures sont de Giuseppe Marchesi (1823-1893). Elle a été restaurée dans la seconde moitié du XIXème siècle, et son clocher déplacé en 1913. Elle bénéficie d'une architecture baroque à coupoles. Elle a été inscrite par arrêté du 15 janvier 1987 Monument historique.

Elle renferme un lot important d'œuvres classées, toutes propriété de la commune. Ce sont : 4 tableaux (peinture sur toile) "Le repos de la Sainte Famille" XVIIème siècle; "La Vierge, Saint Paul et Saint Pierre" XVIIIème siècle; "Le songe de Saint Joseph" don du cardinal Fesch XVIIème siècle; "La donation du Rosaire", XVIIIème siècle; "Le Couronnement de la Vierge avec Saint Jean-Baptiste" XVIIIème siècle; 2 tableaux (panneaux bois peints) "Vierge à l'Enfant entre deux apôtres avec les membres de confréries en donateurs", "La Cène" fin XVIème siècle; Une statue (sculpture bois) "Christ en Croix" XVIIIème siècle; Une statue en marbre "Saint Antoine" XVIIème siècle; Un groupe (marbre sculpté) "Vierge de l'Assomption entourée d'angelots" XVIIème siècle; Le retable du maître-autel (bois sculpté peint) avec les statues "La Vierge en gloire", "L'Assomption", "La Vierge des sept douleurs", "Anges danseurs", "Anges musiciens", 2 tableaux (panneaux peints) : "Un Anachorète défaillant soutenu par un ange", "Un Moine aux mains croisées repliées sur la poitrine".

On peut parler également du petit orgue baroque situé dans l'église en haut du choeur. Construit en 1761 pour le Couvent des Servites de Marie par le facteur d'orgue Giuseppe Lazari, originaire de Lombardie. L'orgue fut transféré dans l'église paroissiale San Tumasgiu après la Révolution française, vers 1797 et il tomba dans l'oubli. En 1963 il fut démonté à l'initiative de l'association ROC (Association pour la Réhabilitation de l'Orgue Corse) dans le but d'être restauré, mais resta finalement en pièces détachées de nombreuses années. Ce n'est qu'en 2006 qu'il fut restauré, à la demande de la municipalité, par le facteur d'orgue Jean Louis Loriaut de Cervioni. C'est un instrument à tempérament mésotonique de 8 jeux avec un clavier manuel de 45 notes. Il sonne désormais régulièrement sous les doigts d'Elisabeth Pardon qui anime le parcours "La Montagne des Orgues".

Prestations

  • Visites

    • Visite individuelle :
    • Visite groupe :
  • Langues parlées

    • Français

À savoir

  • Accueil des animaux

    Animaux non acceptés