Les anciennes mines d’argent veillent sur la mer…

Et si vous sortiez un peu des sentiers battus et des plages de sable entre L’Ile-Rousse et l’Agriate ? Partez donc à l’aventure sur la route sinueuse de la côte entre Calvi et Galeria. Après la Revellata, les falaises escarpées de la côte, les petites criques accessibles uniquement par la mer et, enfin, la plage de Nichjaretu, vous arriverez alors sur le site de l’Argentella qui doit son nom à d’anciennes mines d’argent.

Entre mer et maquis…

Vous serez surement enchanté par ce magnifique espace naturel avec, en contrebas, l’une des plus belles plages de galets de la Corse. La baie de Crovani et sa plage vous invitent, à présent, à profiter de la mer et du soleil, loin de toute trace de civilisation. Laissez vous ainsi aller à la détente et à la méditation sur cette plage sauvage. Ses petits galets aux mille et une couleur ainsi que le bleu profond de sa mer vous promettent calme et sérénité.

Par ailleurs, deux établissements uniquement vous rappellent que vous n’êtes pas coupé du monde. En effet, seuls le camping La Morsetta ainsi que l’hôtel Marina d’Argentella vous accueillent pour un séjour à la fois nature et tranquille.

C’est aussi un endroit idéal tant pour les familles que pour une escapade en amoureux. Bien qu’assez fréquenté en été, il reste tout de même sauvage et plutôt intimiste.

Côté promenade…

Toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez également faire une petite balade sur ce site chargé d’histoire. Prenez alors le sentier qui part à droite de la route. C’est, tout d’abord, le château du Prince Pierre Bonaparte, construit sur les ruines de la tour génoise Torre Mozza, qui vous ouvre le chemin.

Puis, en continuant votre balade, vous arriverez aux ruines de l’ancienne mine. De là-haut, vous pourrez enfin admirer la vue panoramique sur la mer et la baie de Crovani. Pour la petite histoire, ce site minier à ciel ouvert doit son nom au plomb argentifère (argentu en Corse) qui en était extrait autrefois. Du reste, on y produisait également du cuivre (chalcopyrite). Une usine de préparation de produit minéral se trouvait aussi sur le site. En activité depuis 1856, elle fut finalement et définitivement abandonnée en 1930.

Vous pouvez évidemment vous promener sur le sentier afin d’y voir les ruines de l’usine et admirer la vue et, surtout faire des photos; en revanche, nous vous déconseillons fortement d’aller jusqu’à l’entrée même de la mine.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ? En voiture, prenez la route départementale RD81 depuis Calvi en direction de Galeria par la côte. Comptez environ 16 km et 30 minutes en voiture.

Vous pourrez garer votre véhicule à proximité de la plage.

La plage n’est pas surveillée.

Les animaux, même tenus en laisse, sont interdits sur la plage.